OGR-Isare-Buh-_20210914-094906_1

OUVERTURE OFFICIELLE DES SERVICES FONCIERS ET LANCEMENT DES OPERATIONS GROUPEES DE RECONNAISSANCE DANS LES COMMUNES ISARE ET BUHINYUZA

C'était le 30 août 2021 quand la commune Isare de la province de Bujumbura a officiellement ouvert les portes de son service foncier. La même activité s'est réalisée dans la commune Buhinyuza de la province Muyinga en date du 6 septembre 2021. Ces deux communes sont bénéficiaires des actions du Projet de Restauration et de Résilience du Paysage du Burundi (PRRPB), projet appuyé par la Banque Mondiale. Présidées par les autorités de l'administration provinciale, les cérémonies ont vu la participation, non seulement d'une population nombreuse, mais aussi de la coordination nationale et provinciale du PRRPB, des représentants de l'ONG ACORD, mais aussi des experts du LADEC qui, en collaboration avec IGNFI et GEOFIT, est en charge de la mise en œuvre des activités liées à la certification foncière au sein du PRRPB.


Les cérémonies se sont déroulées au rythme des tambours et des danses véhiculant des messages qui invitent les citoyens à recourir au service foncier communal pour sécuriser leurs droits fonciers et ainsi prévenir les conflits fonciers qui font partie des facteurs qui perturbent la cohésion sociale et la paix. Le thème du jour était  « BENEGIHUGU, ITURE IGISATA NTUNGANYAMATONGO MUTUNGE AMATONGO AZIRA AMATATI ».


A la même occasion, les activités de certification foncière suivant l'approche systématique dite « opération de reconnaissance systématique » (OGR) ont été officiellement lancées sur les collines Karunga et Benga de la commune Isare ainsi que sur les collines Kiyange et Gasave de la commune Buhinyuza. Il est prévu que 12 collines de la commune Buhinyuza et 10 collines de la commune Isare soient couvertes en OGRdans le cadre du projet PRRPB.  

Dans la commune Isare, des échanges intéressants ont eu lieu entre l'administrateur communal et la population sur différents sujets tels les conflits fonciers et l'importance de la certification foncière. Différentes préoccupations ont été soulevées notamment celles concernant la spoliation des terres des Batwa, la question des femmes mariées qui n'ont pas pu enfanter et qui se retrouvent privées de tout droit foncier. Ce fut donc une belle occasion pour la population de soumettre à l'Administrateur Communal leurs craintes dans l'espoir de trouver une issue favorable à travers ces activités.« Dans notre commune Isare,la certification des terres par OGR sera gratuite pour les dix collines d'action du projet. » a-t-il rassuré la population. 

Dans leurs discours, les autorités administratives ont encouragé la population à profiter de l'appui du PRRPB en répondant massivement aux activités OGR. Elles ont particulièrement invité les commissions de reconnaissance collinaires (CRC) à jouer leur noble rôle. En effet, ce sont ces commissions qui valident ou invalident les revendications de droits fonciers, mais aussi qui assurent la médiation en cas de conflits.  

Dans son discours, le Représentant de IGNFI/GEOFIT/LADEC, a présenté les superviseurs et les agents d'appui qui vont travailler avec les Comités de Reconnaissance Collinaires (CRC) dans ces activités de certification foncière. Il a lancé un appel vibrant aux femmes pour que celles-ci soient aussi impliquées au même degré que les hommes dans le processus de sécurisation foncière. « Sur le certificat foncier qui sera remis à un ménage, y sera mentionné la copropriété entre le mari et la femme. » a-t-il souligné.

Il convient de souligner qu'à cette même occasion, la Coordination nationale du PRRPB a remis aux deux communes des vélos (6 par colline OGR) et une moto par SFC, qui vont faciliter le travail des SFC.  

Les cérémonies se sont clôturées par une démonstration détaillée de la procédure d'enquête foncière selon l'approche OGR.